Quelle est la différence entre un arbre à feuillage caduc et persistant ?

La principale différence entre un arbre à feuillage caduc et un arbre à feuillage persistant réside dans la manière dont ils perdent leurs feuilles au fil des saisons :

Arbres à feuillage caduc :

Les arbres à feuillage caduc perdent leurs feuilles à la fin de la saison de croissance, généralement à l’automne.

Ce processus est appelé la chute des feuilles ou la défoliation.

Pendant l’hiver, ces arbres ont des branches nues jusqu’au printemps suivant, moment où de nouvelles feuilles commencent à pousser.

Les exemples d’arbres à feuillage caduc comprennent le chêne, l’érable, le bouleau et le tilleul.

Arbres à feuillage persistant :

Les arbres à feuillage persistant gardent leurs feuilles toute l’année.

Ils ne perdent pas toutes leurs feuilles simultanément, mais plutôt perdent et renouvellent leurs feuilles sur une base continue tout au long de l’année.

Cela signifie que l’arbre conserve une apparence verte tout au long de l’année, même pendant les mois d’hiver.

Les exemples d’arbres à feuillage persistant comprennent le pin, le cyprès, l’if et le laurier-cerise.

A noter que la majorité des gymnospermes (i.e conifères tels que le pin, épicea, cèdre) sont persistants, mais pas le Ginkgo, qui fait pourtant bien parti de cette famille.

En résumé, la principale différence est que les arbres à feuillage caduc perdent leurs feuilles à la fin de la saison de croissance, tandis que les arbres à feuillage persistant conservent leurs feuilles toute l’année.

Partager l'article